Faire face à l’idolâtrie

9 février 2020

Faire face à l’idolâtrie

Prédicateur:
Passage: Actes 19:21-40
Type De Service:

Pense :

Paul à Ephèse ne s’attaque pas directement à l’idolâtrie ambiante. Il se centre sur l’essentiel et annonce simplement l’Evangile. Cette démarche ne manque pas de faire très rapidement de grosses étincelles !

En fait, la foi et l’idolâtrie se livrent une concurrence acharnée. Car, toutes deux répondent, soit à notre angoisse existentielle, soit à un besoin d’espérance, d’amour et de sens... Chaque être humain cherche passionnément à donner du sens à ce qu’il est et à ce qu’il fait...

Ici, au premier abord, la vraie question est économique.

Prie :

L’idolâtrie nous tente. Elle a toutes sortes de formes et de visages. Demandons à Dieu de se révéler à nous. Demandons-Lui son aide pour oser visiter nos habitudes, nos petits compromis. Les sources de nos inquiétudes et surtout, demandons-Lui la dose de courage nécessaire pour faire les choix qui s’imposent.

Agis :

« Le lieu le plus sûr sur la terre se situe au centre de la volonté de Dieu ; le lieu le plus dangereux, est en dehors de cette volonté... » Corrie Ten Boom.

Malgré toutes sortes de dangers, Paul a toujours choisi de partager sa foi. Plus souvent qu’on ne l’imagine, l’Evangile fait mouche ! Or, il n’arrange pas trop les gens, notre famille, nos coutumes... Il n’est pas rejeté d’abord, parce qu’il est faux, mais parce qu’il met en péril divers intérêts plus importants que Dieu Lui- même.