Méditation du vendredi 22 mai 2020

Méditation du jeudi 21 mai 2020
21 mai 2020
Méditation du samedi 23 mai 2020
23 mai 2020

« L’Éternel vit que Moïse fit un détour pour regarder. Dieu l’appela ! »
Exode 3.4a

Faire un détour sans même réaliser que c’est pour Dieu, que c’est la joie de Dieu ! Et si Moïse ; las, fatigué, le moral dans les chaussettes, n’avait pas fait « le petit détour… » ?

Et bien… je ne sais pas, cependant, Moïse l’a fait et merci Seigneur !

Combien de fois Dieu n’a-t-il pas souhaité un détour de notre part ? Un acte de curiosité saint, volontaire, voir un peu coûteux pour aller regarder ? Un petit détour pour essayer de comprendre l’incompréhensible ?

J’admire Moïse, son élan, son discernement en face de l’étrange, car oui, c’était bien étrange ce buisson en feu qui ne brûle pas. Nous disons, « il n’y a pas de fumée sans feu… » Ici, il y avait du feu sans fumée !

Moïse a fait un détour, s’attendait-il à Dieu ? Espérait-il depuis des dizaines d’années quelque chose, secrètement ? Je ne le sais pas. Une chose est sûre, Dieu espérait, et concoctait cette rencontre bien particulière, depuis sa naissance ! 80 ans de travail…

Là, Dieu parle. Moïse était préparé à beaucoup de choses, mais pas à cela. Par contre, il répond, demeure lui-même : honnête, conséquent et humble.


Nul besoin d’un buisson ardent pour entendre Dieu. Il nous parle souvent, et comme Moïse, nous argumentons juste ce qu’il faut pour lui expliquer notre point de vue…


Seigneur, merci infiniment pour ta voix, ta patience, ton insistance et tes plans. Dans un premier temps, aide-moi à ne pas te fuir, mais à enlever mes scandales et à me prosterner devant toi.


Michel Gentil